Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

31/12/2008

Supervision (2/2)

Hier, je vous parlais de la supervision.

Je vous propose de poursuivre avec sa mise en œuvre pour faire une application réseau intéressante.

Vous connaissez les Box adsl pour vous connecter à internet, mais il est plus rare pour ses utilisateurs d'inverser les rôle et d'"héberger" de véritable service chez vous. Nos caméras IP possèdent un serveur web intégré qui permet de les consulter en temps réél, c'est ce que nous allons utiliser. Bien sûr, il faut avoir à l'esprit que le réseau de la centrale doit être sécurisé, pour cela un tunnel VPN entre le visiteur et votre centrale permet de ne laisser rentrer que les personnes qui ont le mot de passe et de crypter l'intégralité des données transmises. En aucun cas, la centrale n'est diffusée sur Internet sans contrôle ! Pourtant, en vacance à l'autre bout du monde vous pourrez voir ce qui se passe dans votre centrale.

Pour ce qui concerne le stockage des données de mesures de production, les serveurs de stockage NAS Synology intègre également un serveur web, un serveur de base de donnée, les alertes emails, un système de backup, ... autant d'outils disponibles via un application très bien fichue. Etant donnée que ce serveur (15 cm * 20 cm * 20cm => pas un bruit !) est basé sur une distribution linux, il est possible d'installer des softs open source (libre de droit donc gratuit) comme un serveur de nom (bind9) pour appeler votre caméra par son petit non ! Alors là, pour les collègues, j'ai passé une semaine à recompiler la moitier du noyau linux de ma CS407e, ainsi que le boostrap ipkg, openvpn, tun, bind9, ... avec la soit disant bonne version de gcc (GNU Compiler Collection) et franchement je ne baisse pas les bras, mais le résultat est plutôt médiocre.

Pour ce qui est de l'acquisition de données, Labjack fournit des cartes low cost avec des platines opto coupleur ou sortie relais. Il devient donc possible de compléter un automate programmable basic (reprendre quelques entrées et sortie) pour en faire une station mesure. Les data pourront être enregistrée dans le serveur de stockage et consultée soit par prise de commande à distance du bureau de l'ordinateur qui gère la carte d'acquision, soit sous forme de tableur excel (enregistrement de data via le logiciel profilab expert).

Enfin, si vos talents cachés en programmation PHP Mysql vous pourrez mettre en place des pages et graphique sur votre NAS pour rassembler vos applicatifs (caméra, commande de l'arrêt urgence, courbes de production, ...).

J'espère que cet article vous donnera quelques idées d'applications possibles d'informatisation et mise en réseau d'une installation hydroélectrique.

12:25 Publié dans Travaux | Lien permanent | Tags : supervision, informatique | |  Facebook

29/12/2008

Supervision (1/2)

Voilà le temps de changer un peu de la mécanique, j'y reviendrais avec une photo symbolique, la fermeture du capot !

En attendant et puisque ces vacances me le permettent, je vais vous parler d'informatique. C'est un peu ma spécialité et mon métier, alors pour ceux qui ne comprendrait pas, penser à mes collègues informaticiens qui n'y comprennent rien à l'hydroélectricité. Je compte ici vous donner quelques idées de ce que nous comptons mettre en place, vous le verrez à coût réduit.

Cahier des charges du système de supervision :

Il s'agit de réaliser :
- un système de vidéo surveillance consultable à distance. Les assurances sont rassurées par la mise en place de telles systèmes. En plus c'est ludique et on peu frimer devant les collègues parisien ;)
- un système de mesure et d'enregistrements des données et de sauvegardes hydrologiques et de productions d'électricité. Cela a deux fonctions, la première est une obligation légale pour répondre à l'arrêté préfectoral d'autorisation d'exploitation, la deuxième pour le suivi à distance de la production.
- un système d'intervention d'urgence en cas d'anomalie, imposé par une norme dont je tairais le nom, pour ne pas vous rebattre les oreilles. Bien sûr, cela devra être sommaire, car on ne peut pas tout penser à l'avance et souvent se déplacer est incontournable. En revanche, avoir les éléments pour diagnostiquer à distance un problème est un atout.


Réalisation :
- Une connexion ADSL illimité pour 30 Euros par mois avec un opérateur dégroupé. En zone rural, on pourra opté pour une solution satellite ( 400 Euros d'installation, puis 40 E à 60 E d'abonnement par mois).
- un routeur VPN (Réseau privé virtuel) exemple D-Link DI-804HV (70 Euros)
- Pour notre reality show, 4 caméras IP exemple : D-Link DCS-900 (80 Euros / caméra)
- un serveur NAS qui intègre une solution de stockage RAID via un distribution linux. On pourra monter un serveur de nom pour donner des noms facilement accessible à ses caméras. exemple : synology DS207/CS407 (250 à 500 Euros).
- une carte d'acquisition de données exemple LabJack U3 qui avec le logiciel Profilab permet de récupérer des données de votre automate ou d'autres entrées sorties.

A suivre... les explications de la mise en place.

11:47 Publié dans Travaux | Lien permanent | Tags : supervision, informtique | |  Facebook