Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

« Ca m'en bouche un coin ! | Page d'accueil | Vue du moulin »

22/02/2006

Le Théorème du Singe

Mettez 20 chimpanzés dans une chambre, accrochez une banane au plafond et mettez une échelle permettant d'accéder à la banane. Assurez-vous qu'il n'y a pas d'autre moyen d'attraper la banane que d'utiliser l'échelle et mettez en place un système qui fait tomber de l'eau très glacée dans la chambre dès qu'on commence à escalader l'échelle. Les chimpanzés apprennent vite qu'il ne faut pas escalader l'échelle. Arrêtez alors le système d'eau glacée, de sorte que l'escalade n'ait plus son effet de gel.

Maintenant, remplacez un des 20 chimpanzés par un nouveau. Ce dernier, évidemment, va essayer d'escalader l'échelle et sans comprendre pourquoi il se fera tabasser par les autres. (Eux savent quelque chose que lui ne sait pas.) Remplacez encore un des vieux chimpanzés par un nouveau. Ce dernier se fera encore tabasser, et c'est celui qui a été introduit juste avant lui qui tapera le plus fort.

Continuez la leçon jusqu'à ce qu'il n'y ait plus que des nouveaux. Alors aucun ne cherchera à escalader l'échelle, et si jamais il y en a un qui pour une raison quelconque ose y penser, il se fera massacrer illico par les autres. Le pire, c'est qu'aucun des chimpanzés n'a maintenant la moindre idée de la raison pour laquelle il ne faut pas monter sur l'échelle.

Ca donne à réfléchir, non?

Commentaires

Réfléchir oui.
Je pense que l'effet de groupe pour un animal (que l'on pense sans raison) joue pour ton exemple.
Il codifie des règles, qui sont respectées par la violence.
Sachant que le singe se rapproche de l'Homme, crois tu que si l'on place des hommes et une échelle avec au bout de l'argent, ceux ci ne seraient prêts à le tabasser juste par jalousie?
Ou est la raison?

Joli blog, à bientôt
** bisous **

Écrit par : stella | 23/02/2006

Disons que nous ne sommes pas loin de ces singes : nos us et coutumes nous poussent parfois à agir de manière similaire.

Écrit par : Clotaire | 25/02/2006